Fondation européenne pour la recherche dans l’accident vasculaire cérébral

Historique
La Conférence Européenne des AVC (European Stroke Conference ESC) fut fondée en 1990 en tant qu’initiative privée, afin de faciliter les échanges scientifiques internationaux parmi les cliniciens et les chercheurs impliqués dans le diagnostic, la physiopathologie, la pathobiologie et le traitement de l’AVC et des maladies cérébrovasculaires dans le monde. Des congrès annuels ont été organisés dans toute l’Europe, réunissant un nombre croissant de participants depuis  la réunion inaugurale de Dusseldorf en 1990 à la conférence de Nice en 2014, où plus de 4’000 délégués étaient présents, provenant du monde entier. Ainsi, la Conférence Européenne des AVC devint une des principales, sinon la principale, des réunions internationales annuelles dans le domaine des AVC et maladies cérébrovasculaires. La participation et les contributions des chercheurs et cliniciens dans tous les champs d’étude des maladies vasculaires du cerveau permit d’établir des programmes scientifiques et d’éducation publiés online sur la page www.eurostroke.eu et dans la revue scientifique affiliée Cerebrovascular Diseases. Des projets de recherche et de collaboration clinique et expérimentale purent être réalisés dans des domaines réunissant la neurologie, la médecine interne, la neurochirurgie et la chirurgie vasculaire, la neuroimagerie, la neuroradiologie interventionnelle, la cardiologie, la rééducation, les essais thérapeutiques, la médecine d’urgence, etc. Ces développements aboutirent aussi à la mise en place de recommandations chez les praticiens, ainsi qu’à des protocoles diagnostiques et thérapeutiques. De façon remarquable et contrairement à la plupart des conférences médicales, ces projets et développements se réalisèrent dans une atmosphère conviviale tout à fait indépendante de structures administratives ou politiques liées à des sociétés médicales aux intérêts particuliers ou avec des visées économiques.
À l’occasion du 25ième anniversaire de la Conférence, ses initiateurs et responsables Michael G. Hennerici et Marion Hennerici décidèrent de créer la Fondation pour la Recherche dans l’AVC comme structure sans but lucratif, dans l’esprit de la Conférence Européenne des AVC, et soutenue par les bénéfices éventuels des plus récentes réunions. Les buts de la Fondation ne se limitent cependant pas à encourager les échanges et l’enseignement déjà existants dans le domaine grâce à la Conférence Européenne des AVC, mais concernent le développement de nouveaux moyens de communication scientifique et clinique s’appuyant sur les plus récentes innovations technologiques. Ces avancées permettront une amélioration des connaissances et de leur circulation dans les domaines cible de la prévention, du diagnostic, du traitement, et de la récupération et la réorganisation cérébrale après AVC. Dans une population occidentale actuellement vieillissante et sujette à la survenue de troubles cognitifs et de démence, ces développements prennent une importance toute particulière.

La Fondation pour la Recherche dans l’AVC (ESFR) est inscrite en tant qu’institution indépendante et charitable dans le canton de Bâle-Ville en Suisse (CHE-445.245.675). Ses buts sont :

  1. De promouvoir la recherche clinique et fondamentale afin d’améliorer les connaissances sur les maladies cérébro-vasculaires et l’accident vasculaire cérébral (AVC) dans tous les domaines (physiopathologie, biologie, diagnostic, traitement aigu et prévention, rééducation, etc.).
  2. De faciliter la communication individuelle et les échanges institutionnels par le biais de conférences scientifiques, de sessions de travail et d’autres réunions.
  3. De présenter des récompenses aux auteurs de nouvelles contributions scientifiques particulièrement importantes dans le domaine de l’AVC, ainsi que dans le domaine des moyens de communication (internet etc.) permettant à la population en bonne santé et à la population vieillissante d’avoir accès aux meilleurs moyens de prévention et aux meilleurs traitements, le cas échéant.
  4. D’améliorer les troubles cognitifs après un AVC et de prévenir le développement d’une démence vasculaire.

 

 

ESRF Membres du Conseil de Fondation
Michael G. Hennerici, Allemagne
Marion R. Hennerici, Allemagne
Heinz P. Lindenmann, Suisse
Julien Bogousslavsky, Suisse
P. Roth, Suisse

ESRF Advisory Board
V. Hoemberg, Allemagne
J.P. Mohr, USA
K. Spengos, Grèce
P. J. Touboul, France